Villé et sa dette

Villé, une dette qui s’envole :

 

A Villé : la dette par habitant a augmenté de 1945,16% entre 2000 et 2011

dettedettevilledettehabitant

 

D’une dette quasiment nulle en 2000, Villé flirte désormais avec des sommets. Pourquoi ? Une politique de projets faramineux, en inadéquation avec les ressources de la commune, et facteur aggravant, ne correspondant pas aux souhaits et réels besoins des 1850 âmes du bourg. Nous voilà donc avec une dette qui représente plus de 2 années de ressources de la commune. Pour rappel et comparaison, notre Pays est en grande difficulté pour une dette égal à une année de son P.I.B.

 

Nous nous devons de stopper cette dérive affolante, afin de pouvoir sauver l’autonomie de notre commune.

 

Une dette qui s’envole, des impôts qui explosent :

 

taxefoncieretaxehabitation

 

 

A Villé, le taux de la taxe foncière sur le bâti a donc augmenté de 53,15% entre 2000 et 2011.

Sur la même période, les communes similaires à Villé ont vu leur taux de taxe foncière sur le bâti augmenter de 4.6% en moyenne.

 

Il n’y a pas de secret, dans l’incapacité de créer de la richesse ou d’autres ressources pour la commune, il ne reste que les taxes pour tenter de compenser la dérive des dépenses.

 

 

Si indéniablement, il y avait des travaux à faire à Villé, la manière de procéder et les choix faits, mettent aujourd’hui notre bourg en danger. Afin que l’ensemble de la population Villoise ne subisse pas un matraquage fiscal, qui pénaliserait d’abord les foyers les plus modestes, nous voulons imposer une gestion financière raisonnable, associant rigueur budgétaire, rationalisation des coûts, avec une hiérarchisation des dépenses d’investissement dans le temps, afin d’améliorer la vie du bourg sans jamais se ruiner.

(les comptes 2013 seront disponibles seulement au second semestre 2014.)

sources:

http://www.proxiti.info/infocommune.php?o=67507&n=Vill%C3%A9

Autre sources:

https://www.decomptes-publics.fr/alsace,3/bas-rhin,97/comptes-publics-ville,28113

Texte: M. Gilardeau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *